En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d’améliorer votre navigation. En savoir plus Réduire
Site  ·  Livre d'Or  ·  Plan du site  ·  Mentions Légales  ·  RGPDP  ·  Contact  ·  Recommander ce site
Accueil · FAQ  · Rechercher sur le forum  · Le Chat [0]
Connexion · M’enregistrer
Afin de bénéficier de l'intégralité des fonctions de ce forum il est conseillé de vous connecter

Index du forum » DIVERS » Autres discussions

 

Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
Message Auteur
Message Posté: Mar 9 Juin 09 à 0:51 

Dans les années 80 et 90, je pratiquais beaucoup le DX FM, en CB certes, mais aussi en radiodiffusion. Oui, les stations de radiodiffusion de la bande FM entre 87,5 et 108 MHz. Cela paraît impossible quand on sait que la propagation des ondes sur cette portion de la bande VHF se fait en onde directe, mais... ce serait oublier un peu vite que des antennes émettrices partent aussi des ondes vers l'espace. Ces ondes traversent allègrement toutes les couches atmosphériques, y compris les plus hautes dans l'ionosphère. Mais il arrive que le degré d'ionisation de la couche E de l'ionosphère soit à ce point anormalement élevé, que les ondes émises vers le ciel par les antennes des stations de radio FM sont réfléchies vers la surface. Dans ce cas, on peut entendre des stations de quelque mille kilomètres et parfois davantage, aussi bien que l'on capte des stations de radio FM situées près de chez soi.

Ainsi, en lieu et place de France Inter, reçu habituellement très fort à Rodez sur 90,1 MHz (émetteur du Pic de Nore dans la Montagne Noire (confins du Tarn et de l'Aude), il m'est arrivé de capter dans d'excellentes conditions la Radio Télévision Marocaine sur 90,0 MHz.

Le problème avec ce type de propagation par ce qu'on appelle "E sporadique", c'est le fading. Le degré d'ionisation peut varier très vite, la polarisation des ondes s'en ressent et si on ne peut manœuvrer en conséquence l'antenne de réception, c'est un vrai "souk" sur ces fréquences. Et lorsque l'ionisation dans la couche E faiblit, la situation redevient normale et l'on retrouve les radios FM habituelles.

Il y a aussi la propagation par réfraction troposphérique. Elle est due a des inversions de températures au niveau de la troposphère, lorsque des couches d'air chaud et froid se superposent. Cela créée d'idéales conditions de réception pour les radios FM lointaines, beaucoup plus idéales que la réflexion par E-sporadique.

Ainsi, grâce à ces réfractions troposphériques, il m'est arrivé de faire des réceptions étonnantes depuis Rodez : Radio France Bordeaux-Gironde à Bordeaux sur 100,6 MHz le jour de ses premières émissions... Radio France Berry Sud sur 93,2 MHz à l'époque (clin d'œil à PatMax :mrgreen: )... Radio 100 dans le Morbhian... Radio Angers Anjou 101 à Angers.... Maxximum à Paris sur 105,9 MHz... France Inter, France Culture et France Musique en Normandie et dans le Nord Pas-de-Calais... et plus loin, la BBC avec ses services nationaux et régionaux... Un matin, RTL en allemand depuis le Luxembourg sur 92,5 MHz, puis la propagation "tournant", plus rien pendant une heure et enfin, sur cette même fréquence arriva Radio 2 de la BBC...

Ce caractère tournant de la propagation par réfraction troposphérique s'explique facilement quand on suit les bulletins météo ; on peut les prévoir. C'est ainsi qu'une nuit, toujours à Rodez, j'ai capté pendant plusieurs heures sur 103,9 MHz Radio Fourvière à Lyon, et le lendemain matin, en contrôlant cette fréquence, j'avais vu que la réfraction troposphérique était toujours active, sauf que ce n'était plus Radio Fourvière à Lyon, mais Radio 9 en Gironde... rotation est-ouest en quelques heures. Et quelques temps plus tard, toujours à Rodez et toujours sur 103,9 MHz, ce fut Radio Dimensione Suono en Italie, signal très stable la majeure partie de la journée.

Pour finir, un petit retour vers le 27 MHz... Un matin que, depuis les hauteurs de Rodez, j'entendais sur mon auto-radio une station de radio FM sur Toulouse, un curieux signal se fit entendre par-dessus, sur la même fréquence. C'était un cibiste. Quand il ne parlait pas, la réception de la radio était claire, mais quand il reprenait le micro, c'était la cata... je n'entendais pratiquent que lui. Comme j'avais le poste CB, j'ai balayé les canaux, mais je ne l'ai pas entendu (de ces hauteurs, on peut capter des contacts CB sur une bonne partie du bassin midi-pyrénéen). Conclusion : il n'était audible que par l'émetteur VHF qu'il brouillait

Ah ! ces ondes.... elles ont un côté magique, parfois !

Cordialement,
JF


Hors ligne

Sexe: Non spécifié
Enregistré le:
Sam 10 Mai 08 à 1:32
Messages: 448
Localisation: Aveyron
Répondre en citant le message  
Haut  
Message Posté: Mar 9 Juin 09 à 21:03 

Une seul phrase pour résumer ce sujet.

Une beau message sur une vrai passion......

Merci à toi jeffbee de nous l'avoir fait partagé.

_________________
73 + 51 à tous et 88 aux YL


Avatar de l’utilisateur
Administrateur
Hors ligne

Sexe: Masculin
Enregistré le:
Ven 20 Avr 07 à 22:33
Messages: 1447
Localisation: Centre France

Profil  Site Internet
Répondre en citant le message  
Haut  
Message Posté: Mer 10 Juin 09 à 3:03 

Merci pour ton commentaire, Patmax ! Certes, quand on aime la radio, il est aisé d'en saisir le côté magique...

Dans cet ordre d'idée, j'ai une autre anecdote, que je trouve assez plaisante. Alors, je vais en faire profiter ici...

C'était durant les années 80. J'utilisais un récepteur Grundig Satellit 3400. C'est d'ailleurs avec lui que j'ai découvert la CB, puisqu'il couvrait "sans trous" de 0,5 MHz à 30 MHz. Plus les ondes longues de 0,14 è 0,42 MHz et la bande dite FM en VHF de 87,5 MHz à 108 MHz (en fait, il démarrait à 87,3 pour finir à 108,2).

Mon anecdote porte sur la bande dite tropicale de 120 mètres sur ondes courtes, pas en décamétrique, mais en hectométrique. De nuit, on y captait (et on y capte toujours) du trafic radiomaritime, mais aussi et avec un peu de chance (et à condition de savoir exploiter à fond les capacités de l'appareil en termes de sélectivité et de sensibilité) des stations de radio très lointaines. AInsi, une nuit, sur 2420 KHz, j'avais capté un programme en mogolien. Vérification faite sur la "bible" des DXeurs qu'est le World Radio TV Handbook, il s'agissait de la station de radiodiffusion provinciale de Xinjiang en Chine. J'ai écouté pendant environ une heure, prenant quelque notes pour établir un rapport d'écoute en anglais. Et cela fait, j'envoyai le lendemain à cette station chinoise un courrier postal avec mon rapport d'écoute.

En général, les réponses aux rapports d'écoute étaient assez impersonnelles. Parfois même, ce n'était que la carte QSL mais quand c'était le cas, ça me suffisait. Mais là, deux mois plus tard, j'ai eu la surprise de recevoir une réponse toute personnelle, une lettre-QSL en anglais et dont le signataire me disait entre autre qu'il s'excusait pour le retard, du à ses études. Cela m'a interpellé, car c'était une réponse d'un garçon Chinois pour sa radio, pas de la radio via un de ses membres impersonnels ne parlant qu'au nom de la radio. Si loin, un contact épistolaire comme si nous avions été si proches, de même culture, comme si nous nous étions déjà rencontrés. J'ai gardé cette lettre ; j'aime bien la relire. Elle me rappelle qu'en termes d'humanité, les frontières géographiques sont des leurres.

Comme quoi, l'anglais est vraiment la langue universelle, et elle a permis à un Chinois et un Français de correspondre, le Français ne connaissant rien à la langue du Chinois qui de plus connaissait la langue mongolienne. Bon, je dois dire qu'en ayant capté ce genre de station ultra-formatée (elles étaient toutes comme ça en Chine), ça m'a surpris qu'un de ses membres s'adresse en son nom pour sa radio, à moi, comme en France nous parlons entre nous.

Pffff... quand je pense que le président de la FFCBL a osé écrire sur l'ancienne version du site de sa fédé que je n'aimais pas la radio, un tel mensonge me ficherait presque un vertige cérébral !

Allez, je le laisse à ses mensonges liés à sa fermeture d'esprit et je préfère penser à ces nuits que j'ai passées à écouter ces radios provinciales chinoises, en bande de 60 mètres,.. Dans l'obscurité totale, avec uniquement ces musiques typiquement chinoises, ça me faisait vraiment planer ! :roll: :roll: :roll:

Cordialement,
JF


Hors ligne

Sexe: Non spécifié
Enregistré le:
Sam 10 Mai 08 à 1:32
Messages: 448
Localisation: Aveyron
Répondre en citant le message  
Haut  
Message Posté: Mer 10 Juin 09 à 11:54 

Un grand merci à toi JF
pour ce très joli récit que tu viens de nous faire sur la Radio ,à méditer très largement pour certains .......


Répondre en citant le message  
Haut  
 
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Afficher les messages postés depuis:   Trier par  
Aller à:  

Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Index du forum » DIVERS » Autres discussions

cron

Vos sites en rapport avec la CB ou l'informatique

Inscrire votre site        Voir plus de boutons
 

Reproduction strictement interdite sans l'autorisation de l'administrateur.



PMSC © 2006 - 2010
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group 
Traduit par phpBB-fr.com
Thème graphique par PatMax ©